Bibliographie

Œuvres d’Hannah Arendt en français

HANNAH ARENDT, Condition de l’homme moderne, traduit par George Fradier, Paris : éditions Calmann-Levy, 2010

HANNAH ARENDT, La crise de la culture, traduit sous la direction de Patrick Levy, Paris : éditions Gallimard, 2010

HANNAH ARENDT, De la révolution, traduit par Marie Berrane, Paris : éditions Gallimard, 2012

HANNAH ARENDT, Du mensonge à la violence, traduit par Guy Durand, Paris : édition Calmann-Levy, 2006

HANNAH ARENDT, La vie de l’esprit, traduit par Lucienne Lotringer, Paris : Presse Universitaire de France, 2007

HANNAH ARENDT, La philosophie l’existence et autres essais, Paris : édition Payot, 2005, traduit par Martin Ziegler et Anne Damour

HANNAH ARENDT, Les origines du totalitarisme, Paris : édition Quarto Gallimard, 2010, traduit par Micheline Pouteau, Martine Leiris, Jean-Loup Bourget, Robert Davreu, et Patrick Levy

 

Œuvres d’Hannah Arendt en anglais

HANNAH ARENDT, Between Past and Future : Eight exercises in political thought, New York : Penguin Books, 2006

HANNAH ARENDT, Crises of the Republic, San Diego/New York/London : Harcourt Brace & Co., 1972

HANNAH ARENDT, Eichmann in Jerusalem : a report on the banality of evil, New York : Viking Press, 1964

HANNAH ARENDT, Essays in Understanding : 1930-1954, Formation, Exile and Totalitarism, New York : Schocken Books, Harcourt Brace & Co., 1994

HANNAH ARENDT, Men in Dark Time, New York : Harcourt, Brace & Co., 1995

HANNAH ARENDT, Responsibility and Judgement, edited and with an introduction by Jerome Kohn, New York : Schoken Books, 2003

HANNAH ARENDT, The Human Condition, Chicago : University of Chicago Press, 1998

HANNAH ARENDT, The Life of Mind, New York : Harvest Books, Harcourt Inc., 1978

HANNAH ARENDT, The Origins of Totalitarism, New York : Schoken Books, 2004

HANNAH ARENDT, On Revolution, London : Penguin Books, 1990

 

Œuvres d’autres auteurs

AGAMBEN, Homo Sacer I, Paris : édition du Seuil, 1997

ARISTOTE, Les politiques, traduit par Pierre Pellegrin, Paris : édition Garnier-Flammarion, 1990

ARISTOTE, Éthique à Nicomaque, traduit par Richard Bodéus, Paris : édition Garnier-Flammarion, 2004

CARL SCHMITT, Le nomos de la terre : dans le droit des gens du Jus publicum europaeum, Paris : Presses universitaires de France, 2012

FOUCAULT, Cours au collège de France 1975 à 1982, Paris : édition Gallimard, 2010

LUKACS, Prolégomènes à l’ontologie de l’être social, Paris : Delga, DL 2009

HABERMAS, Morale et communication, traduit par Christian Bouchindhomme, Paris : édition Flammarion, 1999

HEIDEGGER, Être et Temps, traduit par François Vezin, édition Gallimard, 1986

HONNETH, La lutte pour la reconnaissance, traduit par Pierre Rush, Paris : édition du Cerf, 2002

HOBBES, Léviathan, traduit par Gerard Mairet, Paris : édition Gallimard, 2000

KANT, Critique de la faculté de juger, Paris : édition Garnier-Flammarion, 1995

MARX, Philosophie, Paris : édition Gallimard, 2012

MARX, le Capital, Paris : édition Gallimard, 2008

SARTRE, Critique de la raison dialectique, Paris : édition Gallimard, 2005

TOCQUEVILLE, Sur l’Algérie, Paris : Flammarion, 2003

TOCQUEVILLE, Sur l’esclavage, Arles, Actes Sud, 2008

 

Littérature secondaire en français

ABENSOUR MIGUEL, Hannah Arendt contre la philosophie politique ?

ADLER LAURE, Dans les pas d’Hannah Arendt, Paris : Gallimard, 2005

AMIEL ANNE, Le vocabulaire de Hannah Arendt, Paris : Ellipses, 2007

AMIEL ANNE, La non-philosophie de Hannah Arendt : révolution et jugement, Paris : Presses Universitaires de France, 2001

AMIEL ANNE, Hannah Arendt, politique et événement, Paris : Presses Universitaires de France, 1996

COLLIN FRANCOISE, L’homme est-il devenu superflu ? : Hannah Arendt, [Paris] : Ed. O. Jacob, 1999

BOURETZ PIERRE, Qu’appelle-t-on philosopher ?, Paris : Gallimard, 2006

ENEGREN ANDRE, La pensée politique de Hannah Arendt, Paris : Presses Universitaires de France, 1984

DELRUELLE EDOUARD, Le consensus impossible, Bruxelles : édition Ousia, 1993

DAGENAIS DANIEL (sous la direction de), Hannah Arendt, le totalitarisme et le monde contemporain, Laval, Les Presses de l’Université de Laval, 2003

FORTI SIMONA, Hannah Arendt tra filosofia e politica, Milan, B. Mondadori, 2006

HERZOG ANNABEL, Penser autrement la politique : éléments pour une critique de la philosophie politique, Paris : édition Kimé, 1997

KRISTEVA JULIA, Le génie du féminin, I : Hannah Arendt, Paris : Gallimard, 1999

LE NY MARC, Hannah Arendt : le temps politique des hommes : le temps comme dimension de la phénoménologie existentielle et politique, Paris : l’Harmattan, 2013

MUNSTER ARNO, Hannah Arendt contre Marx ? Réflexions sur une anthropologie philosophique du politique, Paris : Hermann, 2008

ORTOLI SVEN (sous la direction de), Les philosophes face au nazisme : avant, pendant, après Auschwitz, Paris : Philo éditions, 2014

REVAULT D’ALLONNES MYRIAM, Le pouvoir des commencements : essai sur l’autorité, Paris : édition du Seuil, 2005

REVAULT D’ALLONNES MYRIAM, Pourquoi nous n’aimons pas la démocratie, Paris : édition du Seuil, 2005

REVAULT D’ALLONNES MYRIAM, Le miroir et la scène : ce que peut la représentation politique, Paris : Éditions du Seuil, 2016

REVAULT D’ALLONNES MYRIAM, La crise sans fin : essai sur l’expérience moderne du temps, Paris : Éditions du Seuil, 2012

TASSIN ETIENNE, Le trésor perdu, Paris : édition Payot, 1999

TRUC GERÔME, Assumer l’humanité, la responsabilité face à la pluralité, Bruxelles : édition de l’université de Bruxelles : 2008

 

Littérature secondaire en anglais

BAEHR PETER, Hannah Arendt, totalitarism, and the social sciences, Stanford: Stanford University Press, 2010

BAUM DEVORAH (edited by), Hannah Arendt “after modernity”, London: Lawrence & Wishart, 2011

BENHABIB SEYLA, Politics in dark times: encounters with Hannah Arendt, Cambridge: Cambridge University Press, cop. 2010

BERKOWITZ ROGER (edited by), Thinking in dark times: Hannah Arendt on ethics and politics, New York: Fordham University Press, 2010

BIRMINGHAM PEG, Hannah Arendt and human rights: the predicament of common responsibility, Indianapolis: Indiana University press, 2006

BUCKLER STEVE, Hannah Arendt and political theory, Edinburgh: Edinburgh University Press, 2011

DANA VILLA (edited by), The Cambridge Companion to Hannah Arendt, Cambridge: Cambridge Press University, 2000

DANA VILLA and JOKE J. HERMSEN (edited by), The judge and the spectator: Hannah Arendt’s political philosophy, Leuven: Peeters, 1999

GARRATH WILLIAMS (edited by), Hannah Arendt: critical assessments of leading political philosophers, New York: Routledge, 2006

GINES T. KATHERYN, Hannah Arendt and the Negro question, Bloomington: Indiana University Press, 2014

HANSEN PHILIP, Hannah Arendt politics: history and citizenship, Stanford: Stanford University press, 1993

HOROWITZ IRVING LOUIS, Hannah Arendt: radical conservative, New Brunswick, London: Transaction Publishers, 2010

KING RICHARD H., STONE DAN (edited by) Hannah Arendt and the Uses of History : Imperialism, Nationalism, Race and Genocide. New York: Berghahn Books, 2007

PAREKH SERENA, Hannah Arendt and the challenge of modernity: a phenomenology of human rights, New York: Routledge, 2008

WALSH PHILIP, Arendt contra sociology: theory, society and its science, Burlington: Ashgate, 2015

 

Essais et témoignages sur le totalitarisme

CHAPOUTOT JOHANN, La loi du sang : penser et agir en nazi, Paris : Gallimard, 2014

FIGES ORLANDO, Les chuchoteurs, traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris : édition Denoël, 2009

FIGES ORLANDO, Les amants du goulag, traduit de l’anglais et du russe par Pierre-Emmanuel Dauzat. – Paris : Presses de la Cité, 2012

FIGES ORLANDO, La révolution russe : 1891-1924, la tragédie d’un peuple, traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, préface de Marc Ferro, Paris : Gallimard, DL 2009

JOHNSON ERIC, La terreur nazi : la Gestapo, les Juifs et les Allemands ordinaires, traduit par de l’anglais par Christophe Beslon et Pierre-Emmanuel Dauzat. – Paris : A. Michel, 2001

LOWE KEITH, L’Europe barbare : 1945-1950, traduit par Johan Frederik Hel Guedj Perrin, 2015

LOUGOVSKAÏA NINA, Journal d’une écolière soviétique, traduit du russe par Viviane Mikhalkov, Paris : R. Laffont, 2005

MONTEFIORE SIMON SEBAG, Staline, la cour du tsar rouge, volume I et II, traduit par Florence la Bruyère et Antonina Roubichou-Stretz, Paris : édition Perrin, 2010

SEMELIN JACQUES, Purifier et détruire : usages politiques des massacres et génocides, Paris : Le seuil, 2005

TRAVERSO ENZO, Le totalitarisme, Paris : Le seuil, 2002

TRAVERSO ENZO, 1914-1945 la guerre civile européenne, Paris : Hachette littératures, 2009

TRAVERSO ENZO, L’histoire comme champ de bataille : interpréter les violences du XXe siècle, Paris : la Découverte, 2010

TRAVERSO ENZO, La violence nazie, une généalogie européenne, Paris : La Fabrique éd., 2002

TOOZE ADAM, Le salaire de la destruction : formation et ruine de l’économie nazie, Paris : Les Belles lettres, 2012

WERTH NICOLAS, L’île aux cannibales : 1933, une déportation-abandon en Sibérie, Paris : Perrin, 2008

WERTH NICOLAS, La Terreur et le désarroi : Staline et son système, Paris : Perrin, 2007

 

Essais sur la colonisation et le post-colonialisme

AMAURY LORIN, TARAUD CHRISTELLE (sous la direction de), Nouvelle histoire des colonisations européennes, Paris : Presses Universitaires de France, 2013

AMSELLE JEAN-LOUP, L’Occident décroché : enquête sur les postcolonialismes, Paris : Stock, 2008

BAYARD JEAN-FRANCOIS, Les études postcoloniales : un carnaval académique, Paris : Ed. Karthala, 2010

CESAIRE AIME, Discours sur le colonialisme [suivi du] ; Discours sur la négritude, Paris : Présence africaine, 2004

CHAKRABARTY DIPESH, Provincializing Europe : Postcolonial Thought and Historical Difference, Princeton, Princeton University Press, 2000

DAVIS MIKE, Génocides tropicaux : catastrophes naturelles et famines coloniales : 1870-1900 : aux origines du sous-développement, traduit par Marc Saint-Upéry, Paris : La Découverte, 2006

FANON FRANTZ, Peau noire, masques blancs, Paris : la Découverte, 2011

FERRO MARC (sous la direction de), Le livre noir du colonialisme : XVIe-XXIe siècle, de l’extermination à la repentance, Paris : A. Fayard-Pluriel, 2003

FREMEAUX JACQUES, De quoi fut fait l’empire : les guerres coloniales au XIXe siècle, Paris : éditions du CNRS, 2014

FREMEAUX JACQUES, Les empires coloniaux : une histoire monde, Paris : éditions du CNRS, 2012

HELG ALINE, Plus jamais esclaves ! : de l’insoumission à la révolte, le grand récit d’une émancipation : 1492-1838, Paris : Éditions La Découverte, 2016

LE COUR GRANDMAISON OLIVIER, De l’indigénat. Anatomie d’un monstre juridique, Paris : La Découverte – Zones, 2010

MANN CHARLES C., 1493 : comment la découverte de l’Amérique a transformé le monde, Paris : Albin Michel, 2013

MBEMBE ACHILLE, Critique de la raison nègre, Paris : la Découverte, 2015

MBEMBE ACHILLE, Ruptures postcoloniales, Paris : la Découverte, 2010

 

Articles en français

ZEYNEP GAMBETTI, « Au-delà de la violence institutionnelle et insurrectionnelle : Balibar, Arendt et l’agon. », Rue Descartes 2/2015 (N° 85-86), p. 203-210

GILLI PATRICK, « Le discours politique florentin à la Renaissance : autour de l’humanisme civique », in Florence et la Toscane : XIVe-XIXe siècles : les dynamiques d’un État italien, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, URL : http://books.openedition.org/pur/15805?lang=fr

FAES HUBERT, « Hannah Arendt et les définitions de l’homme. », Revue philosophique de la France et de l’étranger 3/2015 (Tome 140), p. 341-358

HOURYA BENTOUHAMI, « Le cas de Little Rock. Hannah Arendt et Ralph Ellison sur la question noire », Tumultes 2008/1 (n° 30), p. 161-194

QUELQUEJEU BERNARD, « La nature du pouvoir selon Hannah Arendt », Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2001/3 TOME 85, p. 511-527

ALEXANDER D. BARDER ET FRANÇOIS DEBRIX, « Au-delà de la souveraineté biopolitique : Schmitt, Arendt, Foucault et les usages de la violence dans la politique internationale », Études internationales, vol. 40, n° 1, 2009, p. 95-124

THOMAS BOLMAIN, « La nature, l’animal et le prolétaire (Horkheimer, Adorno, Benjamin) », Cahiers du GRM [En ligne], 6 | 2014, mis en ligne le 20 décembre 2014, URL : http://grm.revues.org/555 (consulté le 18 décembre 2015)

BRUDNY MICHELLE-IRÈNE, « La sphère privée selon Hannah Arendt », Champ psy, 2002/3 no 27, p. 9-9. DOI : 10.3917/cpsy.027.0009

DISSELKAMP ANNETTE ET SOBEL RICHARD, « L’ambivalence politique du « social » dans les sociétés capitalistes : Arendt avec Castel », Raisons politiques, 2012/2 n° 46, p. 195-215.

MARCO RAMPAZZO BAZZAN, « Le refoulement de la dictature souveraine. Transformations du sens et de l’usage de la notion « dictature » à partir de la « guerre civile européenne » », Cahiers du GRM [En ligne], 7 | 2015, mis en ligne le 07 juin 2015, URL : http://grm.revues.org/657 (consulté le 13 novembre 2015)

BERNARD DEBARBIEUX, « Les spatialités dans l’œuvre d’Hannah Arendt », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], mis en ligne le 02 avril 2014, URL : http://cybergeo.revues.org/26277 (consulté le 10 décembre 2015)

CLOTILDE NOUËT, « Pouvoir et violence. Éléments pour une critique arendtienne de l’espace public habermassien », Philonsorbonne [En ligne], 8 | 2014, mis en ligne le 19 janvier 2014, URL : http://philonsorbonne.revues.org/605 (consulté le 20 mai 2016)

FRANCIS MOREAULT,  « Citoyenneté et représentation dans la pensée politique de Hannah Arendt », Sociologie et sociétés, vol. 31, n° 2, 1999, p. 175-190 [en ligne] URL : http://id.erudit.org/iderudit/001511ar (consulté le 26 mars 2016)

GABRIELLE CHOMENTOWSKI, « Propagande et critique du système totalitaire : Le Fascisme ordinaire (Mikhaïl Romm, 1965) ». Contre bande, Delcourt, 2007, Le documentaire politique, pp.73-84.

BI ZAOULI SYLVAIN ZAMBLE, « Hannah Arendt et les droits de l’Homme en Afrique coloniale », La Revue des droits de l’homme [En ligne], 8 | 2015, mis en ligne le 11 septembre 2015. URL : http://revdh.revues.org/1409 (consulté le 22 avril 2016)

BALIBAR (Étienne), « Impolitique des droits de l’homme. Arendt, le droit aux droits et la désobéissance civile », in Erytheis, n˚2, novembre 2007, pp. 57-85, URL : http://idt.uab.es/Erytheis/balibar_fr.htm (consulté le 14 février 2015)

CECCHI (Dario), « Hannah Arendt. Crises de l’État-nation. Pensées alternatives », Labyrinthe [En ligne], 27 | 2007 (2), mis en ligne le 25 mars 2011 URL : http://labyrinthe.revues.org/1885 (consulté le 30 avril 2015)

DAYAN-HERZBRUN (Sonia), « L’Afrique, monde fantôme et théâtre d’ombres », in Hannah Arendt. Crises de l’État-nation. Pensées alternatives, Colloque international, Université Paris-Diderot, 2006, pp. 148-161.

MAISSIN (Gabriel), « Hannah Arendt, l’art de l’alarme », n˚46, octobre 2006, in URL : http://Politique-eu-org (consulté le 29 mars 2015)

MOREAULT (Francis), « Citoyenneté et représentation dans la pensée politique de Hannah Arendt », in Sociologie et sociétés, vol. 31, n° 2, pp. 175-190, http://id.erudi.org./iderudit/001511ar (consulté le 22 mars 2016)

SAADA (Emmanuelle), « Coloniser, exterminer : sur la guerre et l’État colonial », Critique internationale 3/2006 (no 32), pp. 211-216, URL : www.cairn.info/revue-critique-internationale-2006-3-page-211.htm (consulté le 20 avril 2016)

 

Articles en anglais

BESSON SAMANTHA and UTZINGER ANDRE, “Toward European Citizenship”, in Journal of Social philosophy, Vol. 39 No. 2 (Summer 2008), pp. 185–208

BARDER ALEXANDER and DEBRIX FRANCOIS, “Agonal sovereignty: Rethinking war and politics with Schmitt, Arendt and Foucault”, in Philosophy and Social Criticism, Vol. 37, pp. 775–793

DIKEC MUSTAFA¸ “Beginners and equals: political subjectivity in Arendt and Rancière”. Transactions of the Institute of British Geographers, Wiley, 2013, URL: https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01274406

DIKEC MUSTAFA. “Colonial Minds, Postcolonial Places”. Antipode, Wiley, 2010 URL: https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01274394

DIKEC MUSTAFA. “Politics is sublime. Environment and Planning” in Society and Space, SAGE Publications, 2012, URL: https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01274402

DIKEC MUSTAFA. “Space as a mode of political thinking”. Geoforum, Elsevier, 2012, URL: https://hal-enpc.archives-ouvertes.fr/hal-01274396

HERZOG BEN, “The Paradoxes of Citizenship Removal: Soviet and Post-Soviet Citizenship”, East European Politics and Societies and Cultures, Vol. 26, No. 4 (Nov., 2012) pp. 792-810

HIRUTA KEI (2014) “The Meaning and Value of Freedom: Berlin contra Arendt”, The European Legacy, 19:7, 854-868, URL: http://dx.doi.org/10.1080/10848770.2014.965520

KALYVAS ANDREAS, “Hannah Arendt and the Question of Decisionism”, in Political Theory, Vol. 32, No. 3 (Jun., 2004), pp. 320-346, URL: http://www.jstor.org/stable/4148157

KANG TARAN, “Origin and Essence: the Problem of History in Hannah Arendt”, in Journal of the History of Ideas, Vol. 74, No. 1 (Jan., 2013), pp. 139-160

KOHM JEROME, “Remarks on Imperialism and Politics”, in HannahArendt.net, Vol. 5, No. 1 (2009): Human Rights and Responsibility, URL: http://www.hannaharendt.net/index.php/han/article/view/153/272

MARSHALL DAVID L., “The Origin and Character of Hannah Arendt’s Theory of Judgement”, in Political Theory, Vol. 38, No. 3 (June 2010), pp. 367-393, URL: http://www.jstor.org/stable/25704821

MINDUS PATRICIA, « The Contemporary Debate on Citizenship », Revus [Online], 9 | 2009, Online since 20 October 2011, URL: http://revus.revues.org/425

TSAO ROY T, “Rereading the Human Condition”, in Political Theory, Vol. 30, No. 1 (Feb., 2002), pp. 97-123, URL: http://www.jstor.org/stable/3072487

YILDIRIM SENEM (2014) “Arendt’s Promise to Civil Society: Bridging the Social and the Political”, in The European Legacy, 19:7, pp. 869-882

2 réflexions sur « Bibliographie »

    1. Il vient d’être intégré à la bibliographie, avec plusieurs autres textes que j’ai étudié récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search